Page: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | Précédente | Suivante | Index | Liens




Cette page a été réactualisée le 5 octobre 2017

Si Dieu était réellement un Dieu d'amour…


Mais, comment pouvons-nous comprendre que Celui que beaucoup considèrent comme un Dieu d'Amour, ait voué notre monde à un aussi tragique destin? A-t'il réellement l'intention de laisser les cataclysmes déferler sur notre planète, en nous abandonnant au pouvoir destructeur du mal? Ou aurait-il préparé un radeau de survie, une sorte d'arche comme celle qu'il fit faire à Noé et qui deviendrait notre refuge avant que ces jours de détresse n'arrivent? Souvenons-nous en effet de cette arche qui mit Noé et les siens, et les animaux qu'ils avaient recueillis, bien à l'abri, alors que s'abattaient sur la Terre les déluges d'eau. Les eaux passèrent sur le monde, effaçant jusqu'à la mémoire des violents et de ceux qui s'étaient élevés contre Dieu. Mais la Terre ne tarda pas ensuite à reverdir et elle fut le théâtre d'un nouveau départ.[19]

Nous vivons dans un monde qui feint de se montrer bienveillant à l'égard de ceux qui lui font allégeance.[20] Cette sécurité[21] n'est qu'une illusion.[22] La bonne nouvelle de Jésus-Christ, évoquée dans Jean 3:16—«Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu'il ait la vie éternelle»[23]—, cette bonne nouvelle n'en fut pas une pour tout le monde ! Considéré désormais comme illégitime, à cause du jugement très injuste dont il a gratifié le fils de Dieu—un couac judiciaire sans précédent—,[24] le monde, confronté au foisonnement irrépressible d'indéfectibles chrétiens, a voulu d'une certaine façon se refaire une image. Champion de la récupération, il a pu sans trop de mal reprendre à son compte un christianisme en plein essor,[25] en faisant du salut en Jésus Christ une religion d'état.[26] Mis en confiance par ce revirement soudain et par la faveur dont ils ont fait l'objet par ceux qui les avaient persécutés jusque-là, les chrétiens se sont alors détournés de leur espérance spirituelle[27] pour poursuivre une récompense terrestre, une terre promise géographique—une patrie—,[28] qu'ils seraient désormais en droit de conquérir et de préserver par la force.[29] Mais en s'alliant au monde et en se conformant à sa mentalité,[30] les croyants ont une fois encore déchu de leur statut de fils de Dieu, en renonçant à la relation privilégiée[31] qui faisait initialement leur force !  L'apport bénéfique de leurs valeurs morales et familiales, des valeurs universellement reconnues et propices à toute société, a même consolidé le géant aux pieds de fer maintenant mêlé d'argile, en reléguant l'avènement[32] du Royaume de Dieu[33] aux siècles futurs…

L'attente de cette Cité de Dieu dont les voies sont d'or pur et les fondements de saphir et d'autres pierres précieuses, est au coeur de la foi chrétienne. Cette cité est bâtie sur les valeurs spirituelles pures et parfaites dont Dieu est l'auteur et l'architecte. Elle ne saurait être assimilée à la quête d'un quelconque Eldorado terrestre. Il faut comprendre que le statut de chrétien[34] est en réalité indissociable[35] de l'Évangile[36] et de sa proclamation.[37] Ce monde a toujours été, et il demeure un monde sous influence.[38] Il nous possède[39] bien qu'il ne s'appartienne pas à lui-même. Les autorités sont établies par Dieu, certes. Mais Dieu ne les cautionne pas pour autant. Nous avons sur nous les autorités que nous méritons. Ces autorités humaines sont elles-mêmes soumises aux dominations invisibles qui régentent le monde dans le domaine spirituel. Et comme l'incident survenu dans le Jardin d'Eden nous le montre sans équivoque, le monde est régi par des entités spirituelles qui sont déloyales à Dieu, et en réalité défavorables aux hommes. Le monde est un navire fou emmené au gré des vents par une sédition. Après avoir été confondus, leurs intentions[40] réelles ayant été exposées publiquement[41] depuis qu'ils ont très malencontreusement crucifié le Seigneur de Gloire,[42] désormais réprouvés et destitués[43] mais pas prêts pour autant à déposer les armes, car ils n'ont en réalité nulle part où aller,[44] le capitaine des pirates et son équipage de mutins sont entrés en résistance.[45] Alors, ils tentent de retenir le plus possible d'entre nous comme des otages, ou comme un bouclier humain. Et ils y parviennent ma fois fort bien, en nous entraînant avec eux dans un rapport de séduction. Nous connaissons tous la réalité de ce rapport trouble qui lie la femme maltraitée à son compagnon. Satan use de ce genre de stratagème pour nous lier à lui. Il nous ensorcelle par le biais d'esprits séducteurs. Le mot évoque immédiatement la séduction sexuelle, et si le monde est actuellement en proie à un déferlement de pornographie et d'impudeur sans précédent, ce n'est certainement pas un hasard. L'immoralité devient une chose presque normale et en tout cas banale. Les esprits de sirènes des eaux s'emparent de nos jeunes filles, et l'esprit de confusion sexuelle de nos jeunes gens. Notre attrait naturel et légitime pour la sexualité est exacerbé par d'omniprésentes suggestions visuelles. La sexualité, ce don de Dieu, a été récupérée par l'adversaire pour être mise au service de l'ordre terrestre, en poussant les jeunes gens à offrir leur virginité, non pas à Dieu afin qu'il puisse célébrer l'union de deux êtres créés l'un pour l'autre, mais à la sacrifier au prince de ce monde sur l'autel d'une perversion immorale. Ce signe d'allégeance constitue l'un des principaux rites de passage au sein des sociétés secrètes. L'union sexuelle constitue la marque d'allégeance la plus élevée. L'Apôtre Paul dit que celui qui s'unit à la prostituée est désormais une seule chair avec elle, et qu'il reçoit en lui même le salaire que mérite son égarement…

Cette prostituée dont Paul parle, revêt un sens plus large. Car, puisque les croyants sont destinés à entrer dans la noce qui va les unir à l'Agneau de Dieu, une sexualité mal orientée constitue l’acte d'intégration au royaume de Satan. L'Université de Yale, dont sont issus les présidents et l'élite militaire et celle du monde de la finance et des affaires, est célèbre pour sa chapelle des Skull & Bones. Ce lieu d'initiation perpétue certains des rites sataniques pratiqués par les nazis ! En initiant par des actes infâmes et généralement sans retour les hommes qui deviendront l'élite mondiale, Satan scelle sous son empire les dirigeants du monde. Contrairement à ce que le slogan hippie “Peace and Love” des années 60 voudrait nous faire croire, il existe un lien indéniable entre les perversions sexuelles et la propension des peuples à se faire la guerre. Et en pervertissant par le biais des media, la société dans son ensemble, le capitaine pirate met les fers aux pieds à une large portion de l'humanité, qui va être entraînée dans cette galère sans pouvoir envisager un retour à Dieu. A moins bien sûr que Dieu ne nous rejoigne dans sa miséricorde, comme il a résolu de le faire.

Mais les esprit sataniques nous séduisent à bien d'autres égards et les personnes qui s'imaginent être au-dessus des faiblesses qui atteignent les autres feraient bien de vérifier qu'elles ne sont pas en proie à des esprits plus sophistiqués. L'emprise des esprits de séduction s'exerce par un processus de récompense, et en cela ils ne font que contrefaire la façon dont Dieu agit dans nos vies. Mais alors que Dieu promet une récompense éternelle à ceux qui persévéreront dans le chemin étroit, en leur garantissant dans l'immédiat sa paix surnaturelle qui permet d'affronter l'adversité avec sérénité, Satan offre une consolation immédiate à ceux qui s'engagent avec lui dans un chemin large, un chemin qui mène à la perdition, nous prévient Jésus. Alors, essayons d'imaginer de quelle façon Satan pourrait nous “tenir”, dans le domaine sexuel que nous venons d'évoquer. Mais également dans celui de l'argent et des possessions, qui souvent nous possèdent. Dans notre sphère d'influence, en comprenant quelle est la motivation qui conduit nos relations à autrui, à nos proches, à nos subordonnés. Mais aussi et surtout—car c'est là que se situe son domaine de prédilection et l'art qu'il a su parfaire au cours de millénaires d'humanité et qu'il maîtrise à la perfection jusqu'à pouvoir se substituer à Dieu dans le coeur de milliards d'êtres humains—, réfléchissons à la façon dont nous conduisons notre vie religieuse ! La quête d'une identité spirituelle est au coeur de l'homme, et tout ce qui ne sait pas s'offrir volontairement et avec une pleine intelligence à Dieu, son ennemi s'en empare. La première chose que Satan ait su faire à l'égard d'Adam et d'Ève, en s'attaquant à la femme, fut en suggérant que Dieu soit un dissimulateur et qu'il ait usé de manipulation morale à leur égard, de démolir leur confiance en Dieu. Après s'être montré lui-même comme le plus sage et amical, il lui fut facile de les conduire là où il voulait en leur faisant avaler une version très adaptée de l'Évangile. Et en accordant à Lucifer la confiance qu'ils auraient dû réserver à leur Créateur, les hommes lui ont transféré l'autorité inaliénable que Dieu leur avait accordée sur le monde.[46] Et c'est la raison pour laquelle Dieu a dû concéder à Satan une certaine marge de manoeuvre. Il faudra que Jésus vienne le destituer de cette autorité au prix de sa vie, afin de nous la restituer.[47]

Dans l'Epître aux Romains, 10:17,[48] Paul dit ceci : «Donc, la foi naît du message que l'on entend, et ce message c'est celui qui s'appuie sur la parole du Christ.» Nous comprenons qu'il puisse y avoir autant de convictions qu'il y a de messages. Même le mot foi peut revêtir des significations très différentes. Pour une personne, ce sera sa confiance en ce Dieu qui l'habite, et pour l'autre, son adhésion à des conceptions théologiques qui vont contribuer à l'en distancer. Depuis le temps d'Adam et d'Ève, l'homme se laisse égarer par la prédication du plus fin théologien de tous les temps. Et si nous voulons espérer nous arracher à sa mainmise sur notre mentalité et sur notre coeur, nous devons recevoir la parole du Christ, c'est à dire passer de la théorie à la pratique !

Si, attiré par les étals de belle marchandise, vous entriez dans un super-marché, mais qu'en vous approchant vous découvriez que les fruits et les légumes ne sont en réalité que des photos et qu'il n'y rien qui se mange, feriez-vous semblant d'en remplir votre caddie avant de passer à la caisse? C'est pourtant ce que font des millions de gens lorsqu'il s'agit de religion. La religion n'est qu'une vaste supercherie à laquelle nous avons souscrit, faute de mieux. L'écrivain français Jacques Ellul ira jusqu'à affirmer que «le christianisme est la pire trahison du Christ».

Car, comment peut-on pratiquer la religion morte si l'on n'y est pas encouragé par une forme de récompense? Comment peut-on se détourner de Jésus et de la Vie de puissance qu'il nous offre par le don de son Saint-Esprit, pour se rabattre sur l'appartenance à une église, en s'en remettant à la Reine du Ciel comme seule garante de notre éternité? Mes amis, avoir une approche trop sentimentale des choses de Dieu nous met en grand danger d'être leurrés … Je me souviens encore de ma première communion, vers l'âge de dix ans. Rien de transcendant ne s'était produit lors de la prise de cette première hostie. Mais durant la nuit qui avait suivi, j'avais été l'objet d'une étrange visitation. Mon instinct d'enfant m'avait averti que cette présence était mauvaise et j'avais été très effrayé. Mais l'esprit qui s'est présenté à moi m'a fait comprendre combien j'avais été mignon dans ma robe blanche, portant la petite croix en bois. J'étais bon, aimable, bien sous tous rapports, accepté et désormais saint en quelque sorte. Ce n'est que bien des années plus tard que j'ai pu comprendre ce qui s'était réellement passé, et quelle était la nature de ce «sceau» dont j'avais été scellé. Les Catholiques ne sont pas fils et filles de Dieu, mais ils sont en réalité “enfants de l'église”. Ils appartiennent à un système religieux, et en cela ils constituent la plus grande secte du monde. Lorsque vous présentez la vérité libératrice de l'Evangile à une personne dont la conscience à été violée par un système religieux, cette personne va automatiquement se retrancher derrière ses conditionnements. Lorsqu’ils furent confrontés à l’enseignement pratique de Jésus, beaucoup parmi les religieux se barricadèrent dans une connaissance dogmatique des choses de la religion.

Chez les catholiques, l'«homme fort» pourrait être un esprit religieux propre-juste nourri du thomisme. En synthétisant les valeurs du christianisme et celles de la pensée grecque d'Aristote, le thomisme, une philosophie formulée par Thomas d'Aquin, a suscité l'émergence des “vertus bourgeoises” chez ceux que nous pourrions appeler : les “bien-pensants”.[49] Mais les catholiques ne sont pas seuls à être séduits, car beaucoup de chrétiens d'obédience évangélique le sont aussi, pour peu qu'ils pensent que leur croyance particulière les place au-dessus des autres : l'esprit de clocher, le sectarisme, la fausse doctrine d'une prédestination.[50] A plus forte raison les gens qui sont pris dans une secte : l'esprit d'égarement. Et bien sûr, les hommes qui appartiennent aux religions privées de lumière, et qui toutes portent à adorer Satan de manière plus ou moins ouverte. Car, comment peut-on envisager de commettre un acte atroce contre soi-même et contre des inconnus pris au hasard, «au nom du Dieu très miséricordieux», si l'on est pas manipulé par un démon, un esprit de haine et d'aveuglement spirituel? Et comment ose-t'on imaginer que Dieu puisse cautionner un enrichissement par l'égoïsme et par l'exploitation des plus pauvres, en attribuant à Dieu ce concept moral élitiste et décadent qu'est la «destinée manifeste»? Mes amis, quand bien même il est vrai que Dieu permet parfois à la violence de l'homme de réprimer d'autres violences, Dieu reste un Dieu parfaitement juste et équitable, et Jésus nous a d'ailleurs prévenus qu'il va récompenser chacun selon ses actes. Celui qui aura pris l'épée, périra par l'épée. En d'autres termes : celui qui fera sa justice par les moyens terrestres, sans tenir compte des resources spirituelles qui sont à notre disposition, restera lui-même soumis au régime implacable de la loi du talion. Cet individu, ou cette nation, ne pourra dès lors compter sur une intervention divine providentielle. Ne nous élevons donc pas trop vite en juges et en punisseurs de notre prochain, si nous ne voulons pas être jugés nous-mêmes. Prions pour l'Amérique, car le retour de manivelle risque d'être sévère. Prions pour la France, pour l'Europe et pour la Suisse. Nos nations ont participé à des efforts de guerre qui les mettent en grand danger d'êtres placées sur la balance de l'équité. Notre Suisse, dont nous vantons parfois la neutralité, fournit des dispositifs sophistiqués qui font des ravages dans les pays en guerre. Et ce n’est là qu’un des aspect d’un enrichissement trop souvent acquis aux dépens des malheureux de la Terre.

Qui contrôle en réalité nos états? Le saviez-vous : Nos états qui vantent des valeurs démocratiques et républicaines, sont en réalité dirigés par des anges ! Le souverain a peut-être été évincé, mais la souveraineté a été transférée aux entités spirituelles qui patronnent ces nations. Ces dominations, qui vous l'aurez compris, sont rebelles à Dieu, vont conduire nos nations à s'opposer farouchement à l'avènement du Christ. Tout ceci : cette immense confusion qui règne autant dans la politique que dans le domaine religieux,[51] n'a en réalité rien d'étonnant, puisque Satan sait se déguiser en ange de lumière,[52] nous avertit l'apôtre Paul. Satan est le prince des mystificateurs, et si vous ne deviez retenir qu'une chose de cette page, c'est qu'il faut se méfier des apparences.

Alors, ce qui doit t’arriver dans ces temps de transition, c'est que nos nations vont commencer à être secouées comme jamais elle n'auront été secouées. Dieu va le permettre, afin qu'en observant ces événements et en voyant les méthodes de ceux qui nous dirigent, les hommes comprennent quels sont les véritables enjeux de l'histoire. On reconnaît l'arbre à ses fruits, a dit Jésus. Les paroles et les actes hypocrites n'auront que peu de prise sur ceux qui souffriront. Tous ceux qui auront en eux l'amour de la vérité, et qui n'aimeront pas leur vie jusqu'à avoir peur de la mort, pourront encore s'arracher au pouvoir de Satan. Jean le Baptiste avait annoncé la venue de Jésus en ces termes : «Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera le blé dans son grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint point». Luc 3:17.

Dieu est le moissonneur de la fin des temps. Dieu se décrit ailleurs dans les écritures, comme un potier. Si le vase, tel qu'il a été façonné, ne lui convient pas, il va remalaxer la terre et la remodeler jusqu'à ce que le résultat soit à l'image de son Fils. Aucun domaine de nos vies et de notre société ne sera épargné par cette révolution. Notre siècle des avancées technologiques, de l'athéisme scientifique et de l'humanisme roi, va voir ses sources d'influence être amenées au grand jour. Dans leur souffrance, les hommes se mettront à maudire Dieu. Pourtant ces épreuves seront imputable à la résistance de Satan et de ses anges à l'avancée du Royaume de Dieu. «Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment. Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères». Luc 22:30-32.

Comment la séduction fonctionne-t'elle? “Pensez le monde autrement et vous le verrez changer !”… Nous sommes ce que nous pensons. Réfléchissons un instant à ceci : Un esprit n'a ni corps, ni force, ni voix, et il n'a aucune influence sur le monde matériel. Les démons sont des souffles. Ils ne peuvent donc agir contre l'homme qu'à travers l'homme. L'enjeu se situe par conséquent au niveau de la pensée de l'homme. Les esprits séducteurs peuvent se manifester dans bien des domaines. Si nous le leur permettons, ils vont affecter notre mentalité, notre façon d'être et de penser, notre comportement et jusqu'à notre identité. La culture est elle-même une séduction. Le mot culture dérive du mot culte : celui que les peuples vouent à leurs dieux tutélaires. Notre éducation, notre sens civique, le sens du beau et du bien, la musique, les arts—rien de ce qui nous imprègne n'est en réalité innocent. Que dire encore du foot, de la politique et de tous les domaines qui suscitent des passions et des partis dans de pseudo-fraternités… La vénération religieuse est une forme de séduction. L'homosexualité est le fait d'un esprit séducteur par excellence, puisqu'il est capable de se lier à notre identité la plus intime. Ceci devrait nous inciter à rechercher la cause de certains troubles, précisément dans le domaine spirituel. Les troubles compulsifs du comportement comme la boulimie ou l'anorexie peuvent être attribués à la présence d'un esprit. Tout comme les dépendances : cigarette, alcool, drogues, médicaments, violence, narcissisme, sexualité. Les perversions morales et les nombreuses phobies et les psychoses dont les gens souffrent—la rage, les peurs irrationnelles, la timidité, la jalousie—, sont induites par des esprits. Le disque rayé qu'ils font tourner dans nos têtes a pour effet de nous rendre captifs d'un schéma de pensée inconscient. Nous nous délivrerons plus facilement de ces choses en leur ordonnant avec autorité de nous quitter, en étant aidés en cela par le Saint-Esprit, qu'en suivant de coûteux programmes de désintoxication ou en subissant des séances d'hypnose qui ne feront qu'ajouter au problème.

Les phénomènes paranormaux, pour ceux qui les expérimentent, ne sont pas que le fruit de leur imagination. Mais en s'ouvrant au monde spirituel, ces personnes deviennent elles-mêmes le vecteur des phénomènes qu'elles observent. Conscience d'une vie antérieure, clairvoyance, voix qui parle dans la tête, perceptions extra-sensorielles, accès à un monde invisible. En cédant aux esprits de crainte qui l'habitent, une personne qui se croit hantée provoque les phénomènes paranormaux qui la terrorisent… La Bible révèle que dans une époque antédiluvienne, des anges désobéissants eurent des rapports avec les femmes et qu'il leur naquit des enfants.[53] Ces hommes hybrides furent ensuite balayés par le déluge, mais leurs esprits sont restés sur terre, et ce sont ces esprits démoniaques qui maintenant errent en quête d'une habitation temporaire.[54] Inutile de vous dire qu'ils en ont vu et que leur ruse est à la mesure de leur âge. Ce que beaucoup de gens conçoivent comme étant des manifestations de Dieu ou des anges, leur vient en réalité des esprits familiers qui se sont introduits dans leur vie. Certaines personnes affirment en avoir reçu un “don”. Ceux qui exercent un art tel que la divination, la chiromancie, le magnétisme, la radiesthésie, la guérison chamanique, l'imposition des mains, la guérison par le “secret”, savent en général d'où leur vient leur don. Ils conçoivent parfois qu'il puisse y avoir un problème avec ce don et rompent définitivement avec le monde de la sorcellerie en naissant de nouveau dans le Royaume de Dieu. Mais entretenir des rapports avec les esprits réprouvés de la terre—des esprit dont nous évoquerons l'origine plus loin dans ces pages—, nous entraînera très loin de Dieu et de sa félicité.

La séduction par l'auto-suggestion pourraît être sa forme la plus sournoise. “Dieu, je te loue de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes. Je suis honnête et je crois être quelqu'un de bien ! …” Jacques le frère de Jésus nous dit : «Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l'écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements». L'être humain est enclin à la nonchalance spirituelle, et rassurez-vous, je n'échappe pas à la règle. Ce n'est pas pour rien que Jésus parle de nous en termes d'agneaux et de brebis. C'est ce que nous sommes aux yeux des loups spirituels du monde des ténèbres ! Un gentil petit agneau doit se dépêcher de grandir et d'acquérir de la force, sinon gare aux crocs du grand méchant loup ! Nous sommes parfois comme des enfants qui jouons sur un grand champ de mines. De temps à autres, un événement tragique va nous toucher de près ou de loin, mais nous penserons toujours pouvoir échapper à ce qui frappe en réalité uniquement les autres. Cette insouciance qui nous laisse croire que nous pouvons nous contenter de mener notre petite vie habituelle dans le monde, en gardant nos habitudes religieuses, et que si un jour les événements devaient prendre une tournure plus sérieuse, il serait bien assez tôt pour nous rapprocher de Dieu, est elle aussi le fait d'esprits séducteurs. Car si nous concevons Dieu comme le grand-père qui habite la chambre du fond et sur les genoux duquel nous pourrons nous réfugier si le besoin s'en fait sentir, nous nous leurrons ! En réalité, Dieu n'a pas de petits-enfants. Et si nous ne sommes pas ses fils et ses filles en étant en communion avec lui dans tous nos instants, nous ne lui appartenons pas… «Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin»,[58] dit l'Apôtre Jean.

Pécher signifie manquer le but, ou rater la cible. Les ingénieurs des agences spatiales savent très bien qu'une infime altération apportée à la trajectoire du lanceur conduirait à la perte d'un très coûteux satellite. Jésus dit que l'oeil est notre lampe—qu'il est la «ménorah» du corps. Si l'oeil est en bon état, s'il voit clair, tout l'être est bien éclairé. Mais si l'oeil est en mauvais état, s'il est atteint de cécité spirituelle, l'être tout entier reste dans l'obscurité. Une soupe peut être préparée à partir d'une abondance d'excellents légumes. Mais si l'on y ajoutait une pincée d'une plante vénéneuse, cette soupe remplirait l'estomac, mais à terme elle ne communiquerait pas la vie. S'il mentait d'une façon grossière et éhontée, Satan passerait aux yeux de tous pour un bouffon. Mais il faut lui laisser ceci : c'est qu'il gouverne comme un prince, un prince de lumière en apparence—c'est la signification du nom Lucifer. Mais à cause de ses motifs cachés, la lumière qui est en lui n'est que ténèbres. Ses esprits séducteurs préparent le chemin pour une armée de sauterelles aux visages d'hommes, aux cheveux de femmes, aux dents de lion et au dard venimeux,[59] qui bientôt fondront sur le monde et sur les chrétiens en proie à l'apathie spirituelle.[60] Et de nos églises établies sur un système religieux, elles ne laisseront rien subsister.

Dieu me donne parfois un rêve significatif. Fin 2015, alors que je passais quelques jours en montagne, j'ai fait un rêve étrange. Dans ce rêve, je contemplais ma région depuis un village dominant le Léman. C'est habituellement une vision idyllique que beaucoup nous envient. Nous avons la chance de vivre dans un beau pays, un pays relativement sûr et dont les valeurs spirituelles baignent encore dans un climat d'ouverture, grâce à Dieu et aux efforts des réformateurs qui jadis nous sortirent de l'obscurantisme. La ville de Genève a d'ailleurs élevé un mur de commémoration—le Mur des Réformateurs—en reconnaissance à ces hommes et à la liberté qu'ils nous ont apportée. Je contemplais donc ce Lac Léman et sa région, avec les Alpes en arrière-plan, lorsque mon attention se porta sur de curieux nuages dans le ciel. La vision était d'ailleurs assez pittoresque, réminiscente des tableaux d'un certain William Turner, et je songeais à prendre des photos. Les nuages allaient en s'épaississant et ils remplissaient maintenant le ciel. Leur couleur jaune virant au vert ne provenait pas de la diffraction de la lumière du soleil mais semblait plutôt indiquer une pollution. J'hésitai donc à en prendre des photos, et remarquai à cet instant trois panaches de fumée qui s'élevaient sur la rive opposée du lac et qui alimentaient la nuée. Sortant de terre, ces colonnes étaient réparties en trois points équidistants des contreforts des Alpes françaises et leur débit allait crescendo. Et alors que je regardais ce spectacle, soudain la terre se fendit d'un côté à l'autre en laissant échapper un rouleau de fumée jaune qui se mit à traverser le lac en notre direction. Chacun s'était maintenant arrêté dans ses occupations et gardait les yeux fixés sur cette chose, lorsque nous remarquâmes, horrifiés, que la fumée cachait un épais rouleau de cendres noires qui ravageait tout sur son passage. Notre beau lac d'eau claire avait disparu et à sa place ne subsistait qu'une étendue de boue noire et de désolation. La nuée allait maintenant nous atteindre, et nous voulûmes nous réfugier dans les caves des maisons. Mais avant que nous puissions réagir, l'obscurité fut sur nous. … Ce rêve m'avait laissé perplexe et songeur. Quelques semaines plus tard, j'écoutais sur Youtube un message du pasteur australien Neville Johnson. Cet homme a reçu de Dieu de nombreuses visions et des révélations qui concernent les événements qui viennent. Et ce qu'il disait dans ce message, en relation au chapitre 9 du livre de l'Apocalypse, a confirmé mon impression et m'a encouragé à vouloir partager ce rêve.

Prenons conscience que des événements redoutables sont en train de se tramer loin des regards. Des résolutions sont prises en haut lieu, des alliances se font et d'autres se défont. Des changements au niveau des lois vont permettre au monde spirituel invisible d'affermir son emprise sur nos nations. Les sorciers du monde unifié et de sa fausse religion font bouillir leurs chaudrons. La portée de ces plans va nous surprendre, et il sera trop tard pour réagir. Dans le livre de l'Apocalypse, au chapitre 9,[61] il est fait mention d'un événement étrange et très effrayant : «Puis le cinquième ange sonna de la trompette; et je vis un astre qui était tombé du ciel sur la terre. La clé du puits de l’abîme lui fut donnée. Il ouvrit le puits de l’abîme, et une fumée épaisse s’en éleva, comme celle d’une grande fournaise. Le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée qui s’échappait du puits. De cette fumée sortirent des sauterelles qui se répandirent sur la terre. Il leur fut donné un pouvoir semblable à celui des scorpions. Elles reçurent l’ordre de ne pas faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune plante verte, ni à aucun arbre, mais de s’attaquer seulement aux hommes qui ne portent pas le sceau de Dieu sur le front». Cet événement est également mentionné dans Joël 2:30[62] et dans Actes 2:19.[63] Jésus lui-même a dit : «Il faut que je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé; la nuit vient, où personne ne peut travailler. Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde.»[64]

Quelle sera la nature de cette obscure croisade? Genève, ville d'accueil multi-culturelle, Genève plaque tournante du trafic mondial et siège d'organisations internationales comme l'Organisation des Nations Unies et le Conseil Oecuménique des Eglises, sera-t-elle assiégée et prise par les forces démoniaques? Que faut-il voir dans cette couleur jaune or, virant ensuite au vert? Est-ce le présage d'une diabolique alliance entre le Vatican et l'Islam? Ou celui du règne du prince de la mort? Genève avec son CERN—un haut lieu des sorciers du nouvel âge—, deviendra t'elle une tête de pont permettant un déferlement des forces démoniaques de l'enfer sur le reste de l'Europe?

Dans Esaïe 21, le prophète dit : «Sentinelle, que dis-tu de la nuit? La sentinelle répond: Le matin vient, et la nuit aussi. Si vous voulez interroger, interrogez; convertissez-vous, et revenez.»[65] «Comme les douleurs d’une femme en travail; les spasmes m’empêchent d’entendre, le tremblement m’empêche de voir. Mon cœur est troublé, la terreur s’empare de moi; la nuit de mes plaisirs devient une nuit d’épouvante». Notre belle Suisse fut jadis le théâtre d'un réveil. Pourtant, l'histoire nous montre que les héritiers d'un réveil se montrent parfois les plus rétrogrades lorsqu'un nouveau réveil vient les bousculer dans leurs certitudes et dans leurs habitudes. Saurons-nous conserver la bénédiction, ou la laisserons-nous nous être enlevée comme si elle n'avait pour nous que peu de valeur?

Même si pour l'instant les mots et les idées me manquent pour décrire ce que je ressens, je dois relayer cette information. Des choses se trament qui vont modifier durablement le climat spirituel de notre pays et altérer nos libertés. Nous devons nous équiper maintenant, pendant qu'il fait jour, afin que nous puissions résister lorsque ces choses apparaîtront. «Recherchez l'Eternel pendant qu’il se laisse trouver ! Faites appel à lui tant qu'il est près ! Que le méchant abandonne sa voie, et l'homme injuste ses pensées ! Qu'il retourne à l'Eternel: il aura compassion de lui. Qu'il retourne à notre Dieu, car il ne se lasse pas de pardonner.» Ésaïe 55:5-7. 

* * *

Mise à jour importante de juillet 2016 : Que penser de cette cérémonie satanique qui a eu lieu le 1er juin 2016 en présence de divers représentants du monde politique et religieux européen, à l'occasion de l'inauguration du tunnel de base du Gothard ? Lorsque d'autres, et moi-même, avons visionné ce spectacle affligeant, nous avons réalisé que les périls auxquels nous avions pu songer ne sont peut-être que des leurres en regard de la menace terrible qui pourrait atteindre le monde et notre petite nation. Les terroristes d'ISIS, l'Islam conquérant, la fausse religion de l'Antéchrist : ces menaces existent bel et bien. Mais certaines de ces entités ne sont peut-être que des marionnettes fabriquées de toutes pièces par une politique internationale souterraine. Ce sont des leurres mis en place par les élites dans le but de manipuler l'opinion publique. Il faut savoir que les élites racistes et esclavagistes produites par nos civilisations n’ont jamais réellement disparu. Elles ont subsisté et fomenté dans l’ombre leur contre-révolution. Nos gouvernements vont se servir des actes terroristes perpétrés par des mercenaires comme d'un écran de fumée pour brouiller les pistes. Les méchants sont en réalité parmi nous, et ils nous gouvernent ! Comme les responsables de la crucifixion de Jésus, ces hommes ne savent pas ce qu'ils font ! Ils ignorent qu'ils sont eux-mêmes les marionnettes d'un gouvernement spirituel formé d'anges déchus, un gouvernement qui a déclaré une guerre totale au Christ et à sa postérité… Notre monde est au bord de l'implosion et nous nous devons de mettre en lumière ce que nos politiciens ont résolu : Durant les prochaines années ou décennies, la population mondiale devra coûte que coûte être ramenée des sept à huit milliards d'hommes vivant actuellement, à environ cinq cent millions, car la préservation des ressources et la survie de l'homme sur la planète sont à ce prix. Comment parviendra t'on à ces ajustements? Au travers des programmes du développement durable.

Nous pensons sans doute que les mots “développement durable” correspondent à une politique responsable et plus verte et sont annonciateurs de lendemains meilleurs, au prix de quelques concessions. Mais ce que nous ignorons, c'est que pour que cette politique puisse porter ses fruits à long terme, nos conducteurs ont résolu de sacrifier une grande partie de la population humaine en se dirigeant résolument vers une guerre mondiale.

Et cette issue pourrait également être envisagée pour une toute autre raison. Vous savez peut-être que nos nations ont été spoliées par une élite financière. L'endettement de nos nations a atteint des proportions stratosphériques et leurs systèmes monétaires sont au bord de l'effondrement. Pour parer à une crise humanitaire mondiale, désormais inéluctable, et aux émeutes, nos élites ont imaginé un plan diabolique. La solution qui va leur permettre de sortir de cette impasse en échappant au lynchage va consister à plonger le monde dans le chaos. Signe d'une dégradation progressive des relations entre états, le président Vladimir Poutine, acculé à une politique internationale calamiteuse, tente en ce moment même mais sans grand succès d'avertir le monde de l'issue inéluctable du bras de fer qui s'opère entre les blocs. Voyez l'interview placée en lien.

Le développement durable est en réalité une politique d'austérité qui va s'appuyer sur la confiscation des biens et des libertés, sur une forme d'esclavage étatisé et sur une politique de nettoyage ethnique à l'échelle planétaire. Je crains que notre monde des libertés soit en train de s'éteindre sous nos yeux et que nous allions au devant d'une résurgence de l'Egypte des Pharaons. Les pays les plus évolués de notre planète sont en train d'emboîter le pas aux Etats-Unis, qui ont établi sur leur territoire des centaines de camps concentrationnaires. Je sais que cela reste très difficile à croire d'une nation qui a tant fait pour la propagation de l'Evangile et pour les libertés des peuples. C'est pourtant une réalité que je vous encourage vivement à vérifier, en effectuant une recherche sur Internet, avec les mots : FEMA Camps ( Federal Emergency Management Agency ). A quoi serviront ces camps? A faire face à une éventuelle crise humanitaire, si l'on veut croire à la version officielle, qui continue à nier l'existence d'un complot. A établir la loi martiale, si l'on écoute les confessions des dirigeants repentis. Ces camps serviront à la détention provisoire du peuple américain et à sa mise aux normes de conformité, et ceci passera par la neutralisation des personnes qui représenteront une menace pour l'exécution du programme. On voit maintenant s'empiler sur ces sites, et sur des hectares, des dizaines de milliers de grands coffres étanches qui devront contenir les corps irradiés ou contaminés par des toxiques ou des pathogènes, et les victimes des purges. Des lois sont actuellement votées qui permettront d'arrêter les citoyens sur la base d'une simple présomption de non allégeance à leur gouvernement. Tous les détenteurs d'une arme et ceux qui refuseront de renoncer à leur droit à l'autodétermination, seront arrêtés pour être détenus dans ces camps. Un armement sophistiqué utilisant les ondes électromagnétiques sera dévoilé à cette occasion, qui permettra de soumettre les plus récalcitrants. Des listes secrètes sont désormais établies, sur la base desquelles il sera décidé du sort de chacun.

La prophétie biblique mentionne effectivement ces millions de cadavres contaminés qui vont joncher le pays. Car cet «Harmageddon» que le monde favorisé imagine devoir se dérouler dans une région circonscrite au Moyen-Orient, pourrait en réalité s'étendre sur un territoire pratiquement aussi vaste que la Terre… Comment cette guerre va-t'elle être initiée? Selon les confessions d'ex-membres de la C.I.A, des actes terroristes de grande ampleur vont atteindre simultanément des points stratégiques du monde occidental. Depuis les événements du 11 septembre, l'opinion publique a été préparée et il sera désormais facile de faire porter la responsabilité de l'attaque aux islamistes, et d'une façon plus générale, au monde musulman. Ce que veulent les membres de cette élite, c'est déclencher un conflit généralisé. Bien protégés dans leurs confortables abris anti-atomiques, il n'auront qu'à presser quelques boutons pour initier un processus de réactions en chaînes qui va nettoyer la Terre d'une grande partie de ses habitants. Et lorsque la poussière sera retombée, Ils sortiront de leurs «arches» pour reconstruire un monde dont ils seront devenus les Pharaons, et les survivants leurs esclaves. C'est du moins ce qu'ils imaginent ! Mais ce que veulent en réalité les forces démoniaques qui manipulent ces hommes, c'est liquider les Juifs et les croyants au Dieu du Ciel, afin de reprendre le contrôle de la terre en la plongeant dans le chaos et dans l'obscurantisme.

Et c'est précisément ce plan, et la revendication d'un ouvrage stratégique qui servira d'abri aux membres de l'élite, qui fut le clou de la cérémonie d'inauguration du tunnel du Gothard. Notre conseillère nationale y joua fort bien son rôle en étant affublée d'un costume arborant tous les symboles occultes de ce pouvoir décadent. Pourtant, les yeux non avertis n'ont vu dans ce spectacle qu'une exhibition de folklore alpin. Les choses sont aujourd'hui si avancées au niveau mondial, et la confiance des méchants dans leur plan est si totale, que ce qui fut jadis un secret bien gardé peut désormais être étalé au grand jour, puisque l'immense majorité des gens reste de toute façon totalement ignorante des réalités qui gouvernent notre monde. Vous pourrez vous rendre compte par vous-même de ces faits scandaleux, en vous donnant la peine de rechercher : “La cérémonie satanique du tunnel du Gothard – Les symboles” ( I & II ).

Ils devraient pourtant le savoir : l'histoire du monde est écrite d'avance ! Les adorateurs de Satan s'imaginent qu'ils vont survivre au désastre qu'ils auront provoqué, mais Dieu leur réserve une surprise : «Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l'agneau; car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister?» Apocalypse, chapitre 6.

* * *

Les heures les plus sombres de la nuit sont celles qui précèdent le lever du jour. Quelles que soient ces circonstances et les épreuves que nous aurons à traverser, nous savons d'avance que ces jours d'angoisse vont accoucher d'un jour glorieux où tout ne sera que victoire et jubilation ! Car plus loin, dans Esaïe 21, il est écrit que toutes ces choses vont arriver «avant le jour du Seigneur, ce jour grand et glorieux. Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.» Dans le Psaume 2, on lit : «Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Ces vaines pensées parmi les peuples? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les princes se liguent-ils avec eux contre l'Éternel et contre son oint?»

Il est également écrit, dans Esaïe 59 : «Quand l'ennemi s'avancera comme un tsunami, l'Esprit de l'Eternel élèvera son étendard face à lui. Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, dit l'Éternel. Voici mon alliance avec eux, dit l'Éternel: Mon esprit, qui repose sur toi, et mes paroles, que j'ai mises dans ta bouche, ne se retireront point de ta bouche, ni de la bouche de tes enfants, ni de la bouche des enfants de tes enfants, dit l'Éternel, dès maintenant et à jamais[67]

Et dans Esaïe 54:17 Dieu nous fait ces promesses éclatantes : «Toute arme forgée contre toi sera sans effet, et toute langue qui s'élèvera en justice contre toi, tu la condamneras. Tel est l'héritage des serviteurs de l'Éternel, tel est le salut qui leur viendra de moi, dit l'Éternel».

La parole dont il est ici question est une parole prophétique. Elle est figurée dans la Bible par les quatre vents, des vents qui vont tantôt semer la confusion dans le camp adverse et détruire les plans des méchants, tantôt rendre l'espérance aux justes et relever la Jérusalem de Dieu. Elle est également représentée par une épée qui sort de la bouche du Christ pour exercer le jugement des nations. Goliath dit à David : «Approche un peu, pour que je donne ta chair à manger aux oiseaux du ciel et aux bêtes des champs! A quoi David répondit: –Tu marches contre moi avec l'épée, la lance et le javelot, et moi je marche contre toi au nom de l'Eternel, le Seigneur des armées célestes, le Dieu des bataillons d'Israël, que tu as insulté. Aujourd'hui même, l'Eternel me donnera la victoire sur toi, je t'abattrai, je te couperai la tête et, avant ce soir, je donnerai les cadavres des soldats philistins à manger aux oiseaux du ciel et aux bêtes sauvages de la terre. Alors toute la terre saura que Dieu est pour Israël.»

Saviez-vous comment les Massaï font pour vivre paisiblement dans la proximité des lions? Ils les considèrent tout simplement pour ce qu'ils sont, c'est à dire des animaux inférieurs qui doivent leur rester soumis. Alors, lorsqu'un lion s'approche ou s'en prend à leur bétail, au lieu de s'enfuir en provoquant sa poursuite, ils s'élancent dans sa direction en brandissant leur lance et en l'admonestant. Le lion voit arriver sur lui ce “dieu en habit rouge sang doué de la parole d'autorité”, et son instinct lui commande de s'enfuir la queue entre les jambes. C'est ce qu'avait compris le jeune David, et qui lui permit de saisir à la gorge les ours et les lions qui osaient s'attaquer aux troupeaux de son père, et de les éventrer. Et qui lui permit plus tard de terrasser le géant Goliath et tous les ennemis d'Israël.[66] … Les Massaïs ont un coeur de Massaï. N'allez pas tenter une expérience qui pourrait s'avérer être désastreuse lors d'un prochain safari ! Car même si nous crions fort, les lions sauront détecter un coeur de hamburger.

* * *

Dans Matthieu 5, Jésus nous dit : «Vous êtes le sel de la terre. Si ce sel perd sa saveur, avec quoi le salera-t-on? Ce sel ne vaut plus rien: il n'est bon qu'à être jeté dehors et piétiné. Vous êtes la lumière du monde. Une ville au sommet d'une colline n'échappe pas aux regards. Il en est de même d'une lampe: si on l'allume, ce n'est pas pour la mettre sous une mesure à grains: au contraire, on la fixe sur un pied de lampe pour qu'elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. C'est ainsi que votre lumière doit briller devant tous les hommes, pour qu'ils voient le bien que vous faites et qu'ils en attribuent la gloire à votre Père céleste»

A cause de notre ignorance, mais aussi pour avoir toléré l'injustice dans nos vies et jusqu'au sein de notre religion, notre sel a perdu sa saveur. Sodome et tout son contexte politico économique fut détruite en un jour, parce que lorsque Dieu la mit dans la balance, il n'y fut pas même trouvé cinq justes… Dans Matthieu 12:41, Jésus dit encore : «Les hommes de Ninive se lèveront au jour du jugement avec cette génération et la condamneront, parce qu'ils se repentirent à la prédication de Jonas; et voici, il y a ici plus que Jonas».

A lui seul Jésus représente plus que tous les prophètes et les rois qui l'ont précédé. Nous avons la chance inestimable de pouvoir être éclairés par l'Evangile. Les prophètes qui ont précédé Jésus ont annoncé les oracles de Dieu sous la forme d'obscurs mystères. Mais aujourd'hui, l'Etoile du Matin peut se lever dans nos coeurs, et le Soleil de Justice va transmettre au monde sa lumière éclatante. Qu'allons-nous faire de cette opportunité? Mes amis, les générations passées nous observent du ciel, et je crois sincèrement que beaucoup tremblent à l'idée que nous puissions galvauder l'Evangile des fils de Dieu.

Notre passivité constituera notre mort et notre punition. Parce que nous n'aurons pas su être les vainqueurs que Dieu avait voulu que nous soyons, Dieu va permettre que nos ennemis nous dominent et nous anéantissent. La religion chrétienne a perdu la saveur du sel, et elle a pris la fadeur écoeurante d'un ersatz de culture promu par les “illuminés”. Mais Dieu merci[68] nous n'appartenons plus à ce monde,[69] si du moins nous appartenons au Christ ! Car nous avons décidé de mettre le vieux juke-box aux disques rayés aux oubliettes.[70] Et après avoir revêtu toute l'armure de Dieu pour nous protéger des flèches enflammées du malin,[71] nous nous imprégnons maintenant de la parole authentique de la Bible, qui est cette «lumière qui éclaire tout homme» et qui va nous permettre de colmater nos brèches et nos fissures et de reconstruire nos maisons, cette fois solidement ancrées sur le Roc.[72] Bien sûr, le monde tentera de nous intimider pour nous dissuader de vouloir quitter son ombre. Et si nous osons braver ses pharaons omnipotents, leur colère fera mine de se déchaîner. Nos pharaons —ou peut-être nos Mardouk babyloniens, le dieu agraire parvenu—, savent comment nous gouverner en augmentant notre charge de travail pour que nous n'ayons plus l'idée ni même la force de songer à ce qu'ils estiment être une quête futile et contre-productive. Ils nous abrutissent par un déferlement d'informations partiales afin que nous perdions le sens de la réalité. Et en nous soulageant du sens de notre responsabilité individuelle, ils nous enlèvent jusqu'à l'envie de prier. Ils nous anesthésient par une abondance «de pain et de jeux» : Niveau de vie acquis au prix de la spoliation du reste du monde, voyages sabbatiques dans la musique, dans le cinéma, le narcissisme social et l'exotisme. Ils nous maintiennent sous la pression de la peur des autres en nourrissant l'outrage politique au nom d'une sacro-sainte souveraineté et liberté d'expression… Ne soyons pas naïfs à l'égard des événements qui se trament dans le monde. Certains s'étonnent de ce que maintenant la maison brûle et lèvent les bras au ciel comme des vierges indignées. Jésus a dit que notre génération est semblable à des enfants qui se tiennent dans une cour de récréation. Nous jouons au Monopoly, nous nous laissons aller à des bravades, sans toujours mesurer la portée de nos actes et de nos bavardages. «Qui sème le vent récoltera la tempête»,[73] à moins que nous ne nous tournions résolument vers Dieu pour lui permettre de guérir nos coeurs inconséquents.[74] Prenons nos distances à l'égard de la politique, et surtout à l'égard du pouvoir. N'ayons pas la prétention de nous croire meilleurs que ceux qui nous ont précédés et de vouloir réparer leurs erreurs,[75] et encore moins la folie qui consisterait à vouloir réorganiser le monde à notre idée. La célèbre sentence de Blaise Pascal prendrait alors tout son sens. Car vouloir mener une politique chrétienne “à la Constantin” mène inévitablement au fascisme et à cette fausse église dont l'histoire nous relate les horreurs. Dieu a établi son ordre des priorités : «Cherchez premièrement le Royaume de Dieu et sa justice, et tout le reste vous sera donné de surcroît.»[76]

Le désir de mieux connaître Dieu est, avec la prise de conscience du respect que nous lui devons, le commencement de la sagesse, nous dit la Bible. Ce Dieu auquel nous croyons n'est pas loin de nous pour que nous allions le chercher à l'église ou au ciel. Il est en nous, par sa Parole et par le Saint-Esprit. Mais quelle relation entretenons-nous avec ce Dieu si proche? Les disciples de Jésus auraient pu l’appeler Jésus, ou même lui trouver un petit nom. Pourtant ils l’ont appelé «Maître et Seigneur». Dans Jean 13:13, Jésus leur dit : «Vous m'appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis». Les disciples avaient ce que nous appelons : “la crainte du Seigneur”. Nous préférons l'appeler Jésus, parce que si nous l’appelions Maître et Seigneur, nous n’aurions plus d’excuse pour ne pas faire sa volonté… Le monde parfait existe déjà et il est dans le coeur de Dieu. Ce n'est donc pas à nous de l'inventer ! Mais en nous soumettant à son Esprit, nous lui permettons de nous enseigner son paradigme. Et lorsqu'il en aura établi la structure en nous, il nous restera à prier avec foi en souhaitant de tout notre coeur sa venue. «Que ton règne vienne ! Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel !» La prière d'un homme ou d'une femme consacrés apporte plus de bénéfices à la destinée du monde qu'un flot de paroles politiciennes. La très catholique Reine d'Écosse, Marie Stuart, affirmait avoir bien plus peur de la prière du réformateur John Knox que de toutes les armées de France et d'Angleterre réunies. Nous reviendrons plus loin sur la nature de la puissance de la prière. Le rôle du chrétien, dans un monde en guerre, c'est d'être le témoin de son Dieu. Pas le témoin de la colère de Jéhovah, mais le témoin de l’amour qui sauve, un amour que le Christ voue à toute créature, sans égard à sa condition spirituelle. Jésus aima un collecteur d'impôts. Il aima une sorcière dépravée de Magdala nommée Myriam. Il aima un démoniaque ostracisé de Gadara. Il aima les lépreux, les malades, les aveugles. Il aima des gens dont les enfants souffraient. Il aima le centurion de l'armée romaine. Il aima Ponce Pilate. Il nous a aimés tous, jusqu'à donner sa vie pour nous… Dieu va placer ce chrétien dont la vision des autres aura été transformée par l'amour du Christ, dans la sphère d'influence qui lui correspondra, que cette sphère soit sa propre famille, son lieu de travail, sa communauté, ou qu'il le destine à devenir le conseiller des puissants. Le rôle d'un témoin est de transmettre une information complète et objective. La religion a ses lobbies et elle n'est aucunement libre et objective. Les organisations religieuses sont des dictatures émotionnelles à l'image de la Corée du Nord. Ceux qui sont nés à l'intérieur du système n'ont pas connu autre chose. Ils sont imprégnés de l'image du “petit père du peuple” qu'ils révèrent et qu'ils craignent, et qui représente leur propre identité. Leur vénération leur fera fermer les yeux sur les cadavres qui gisent sous le tapis.

Le monde et sa religion veulent se faire représenter par des hommes afin de promouvoir les concepts et les idées qui vont leur profiter. Regardez comment se déroule cette foire d'empoigne que sont les élections américaines. Dieu choisira son candidat qu'il placera au pouvoir en faisant de lui un signe des temps. Dieu a placé au pouvoir les hommes qui ont dirigé le monde et qui pour la plupart, pourrissent maintenant en enfer. Mais lorsque ses enfants sont concernés, Dieu fait les choses autrement. Ce que Dieu veut, c'est forger en nous un caractère qui soit selon lui, afin qu'il puisse établir à travers nous un règne universel de paix et de justice. Si vous voulez être un politicien selon le coeur de Dieu, vous devrez commencer par mourir à vous-même, à vos ambitions personnelles, à vos idées et à celles de votre parti.

«Heureux ceux qui sont humbles, car ils hériteront la Terre». Matthieu 5. «Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi; la loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres».[77] Galates 5.

Lorsque nous décidons de faire confiance à Dieu en acceptant de mourir à ce monde, le monde nous devient ce que le ciel d'orage est à l'avion lorsqu'il déverse ses grêlons et la foudre : Il suffit à l'avion de s'élever au-dessus des turbulences qui le malmènent, pour naviguer dans un ciel limpide où le soleil brille. [78] Jésus nous invite à nous asseoir auprès de lui, dans les lieux spirituels élevés, là où règne sa paix qui dépasse toute compréhension, un endroit où notre esprit sera en repos[79]—c'est d'ailleurs là qu'est la véritable signification du sabbat. Assis dans ces lieux célestes, nous pourrons survoler l'agitation inutile d'un monde que nous allons traverser en restant dans la sécurité de sa Présence. Et cette paix divine qui va nous porter va également être communiquée au monde, avec le sens du merveilleux ! «Dans quelque maison que vous entriez, dites d'abord: Que la paix soit sur cette maison !» Luc 10:5

La phrase n'est pas tirée de la Bible, mais elle est une citation de Gandhi qui fut reprise dernièrement par les intervenants du forum du TED : “Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde”. Car comme le disait un autre sage indien : “Le monde, c'est nous”. Sachons toutefois identifier le monde que nous souhaitons promouvoir. La politique et la religion ne font que perpétuer des conditionnements humains. Ceci maintient le conflit intérieur dont la forme extérieure est cette lutte permanente qui nous oppose aux autres. Mais l'Esprit de Dieu saura nous élever sur les ailes de l'aigle afin qu'en prenant le recul nécessaire nous puissions acquérir le regard de Dieu. Au cours des temps de grands troubles qui vont s'abattre sur la Terre, l'affirmations des promesses de Dieu à l'égard des siens sera vitale. Mémorisons des portions des Écritures, comme les Psaume 91 et 124.[80] Et en gardant nos yeux fixés sur cet ailleurs, une patrie céleste[81] que nos yeux mortels ne peuvent pas voir et qui pourtant reste accessible aux enfants, et qui est la dimension suprême où règnent la paix et l'Amour inconditionnel du Créateur, nous hériterons sans autre effort de ses promesses[82] qui ne changeront jamais. Mais alors qu'ici-bas s'annonce un véritable cataclysme moral, Jésus nous exhorte à nous appliquer à comprendre[83] les signes des temps.[84] Il nous avertit que la tromperie va se faire de plus en plus subtile et pressante, afin s'il est possible de nous faire déchoir de notre position. La peur générée par l'instabilité politique deviendra notre ennemi le plus redoutable. Le monde cherchera à déterminer qui sont les responsables de sa banqueroute. Et ceux qui maintiendront des positions divergentes de celles des promoteurs de l'unification, ceux dont l'attitude représentera une condamnation de la mouvance généralisée, ceux-là seront les coupables tout désignés. Et si, face aux arguments moraux et émotionnels avancés par ces esprits prétendus humanistes, religieux, mais en réalité opposés à Dieu par nature—des esprits subordonnés à Satan,[85] occultes, démoniaques—,[86] nous ne savons finalement pas très bien qui est le Dieu auquel nous appartenons, si nous ne nous sommes pas nourris de l'entier de Sa parole,[87] nous pourrions leur céder et être entraînés[88] là-même où nous ne voulions pas aller…[89]



Page: 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | Précédente | Suivante | Page d'accueil | Liens




(19) Matthieu 5:5 (20) Luc 4:5-7 (21) Matthieu 16:25-27 (22) Jacques 4 (23) Jean 3:16-17 (24) Actes 3:14-15 (25) Galates 1:3-7 (26) Galates 1:8-10 (27) Hébreux 11:8-10 (28) Nombres 32:1-11 (29) Matthieu 26:51-53 (30) Jacques 4:3-5 (31) 2 Timothée 1:6-8 (32) Luc 11:1-2 (33) Matthieu 10:6-8 (34) 1 Jean 5:18-20 (35) Marc 16:14-16 (36) Romains 1:15-17 (37) Apocalypse 12:11 (38) Éphésiens 6:11-13 (39) 2 Pierre 2:18-20 (40) Jean 8:43-45 (41) Colossiens 2:14-16 (42) 1 Corinthiens 2:7-9 (43) Apocalypse 12:7-8 (44) Éphésiens 4:8-10 (45) Apocalypse 12:12 (46) Luc 4:5-6 (47) Matthieu 28:18-20, Luc 10:19 (48) Romains 10:16-17 (49) Matthieu 5:20; Matthieu 6 (50) 1 Corinthiens 1:11-13 (51) Romains 2 (52) 2 Corinthiens 11:14 (53) Genèse 6:1-6 (54) Jude 1:4-8 (55) Jacques 1:22-25 (56) Luc 18:10-14 (57) Apocalypse 3:13-22 (58) 1 Jean 5:18-20 (59) Apocalypse 9 (60) 1 Pierre 5:6-9 (61) Apocalypse 9 (62) Joël 2:29-31 (63) Actes 2:18-21 (64) Jean 9:4-5 (65) Ésaïe 21:11-12 (66) 1 Samuel 17:32-37 (67) Ésaïe 59:18-21 (68) Colossiens 1:12-14 (69) Colossiens 3:1-3 (70) Romains 12:2 (71) Éphésiens 6:11-18 (72) Matthieu 7:24-25 (73) Osée 8:1-8 (74) Jacques 4:4 (75) Matthieu 23:29-32 (76) Matthieu 6:33 (77) Matthieu 5, Galates 5:22-26 (78) Éphésiens 1:2-4 (79) Philippiens 4:6-8 (80) Psaume 91 (81) 1 Pierre 1:3-5 (82) Luc 12:6-7 (83) Matthieu 16:1-3 (84) Luc 21:5-38 (85) Jean 8:44 (86) 2 Pierre 2:1-3 (87) Ésaïe 55:10-11 (88) Daniel 11:32 (89) Apocalypse 14:11


www.paulschilliger.com