Paul Schilliger Photography
Il y a, je pense, plusieurs niveaux de la beauté dans le monde. La beauté du Doubs n'est pas de celles qui se livrent au premier regard, mais elle se situe dans des strates plus profondes. Seul le temps passé là permet d'accéder à cette intimité. Un de mes bons amis y a fait des photographies sublimes, mais il a foulé ses sentiers par tous les temps, des années durant. J'avais eu du mal à saisir cette beauté cryptique qui ne correspondait pas exactement aux clichés faciles encore trop gravés dans mon esprit. Mais de retour dans ces lieux après quelques années d'absence, il me semblait que je commençais à me sentir plus en phase avec ce paysage, sans doute mon expérience de vie m'en avait-elle un peu rapproché.