Je m'étais efforcé de photographier dans un pierrier parsemé d'arbres morts. A la fin de la journée, je dus me résoudre à prendre le chemin du retour, sans avoir le sentiment d'avoir su capter l'atmosphère du lieu. Après avoir marché quelques dizaines de mètres, j'ai vu ceci. Dans la simplicité de cette composition se trouvait tout ce que j'avais voulu dire, jusque-là sans succès! Je redéballai rapidement mon équipement, mais il faisait déjà si sombre quand tout fut prêt que mon spotmètre n'était plus d'aucune utilité. J'estimai un peu au hasard un temps de pose de quinze minutes, et fus agréablement surpris de voir par la suite que l'image était décemment exposée!