Ce même étang forestier, près de chez moi, se situe au coeur d'une ancienne forêt de chênes. Lorsque j'étais enfant, je me souviens qu'il était régulièrement fauché. Depuis, il est devenu une zône protégée, mais en l'absence de grands herbivores tels que les élans ou les cerfs, il a été rapidement envahi par une végétation broussailleuse. Des arbres couchés ici et là maintiennent encore quelques zônes libres.